Que fait un forgeron ?

Le commerce de forgeron est l’un des anciens métiers du monde. En effet, on pourrait même penser que le commerce de forgeron n’est plus pratiqué ou très rarement. Cependant, il s’agit d’une profession qui a su résister au temps et qui continue d’évoluer en s’adaptant aux nouveaux modes de vie. De nos jours, les forgerons suivent la formation des forgerons d’art et fabriquent des articles tels que des rampes, des portes ou des escaliers. Le forgeron est un artisan spécialisé dans le travail du métal : fer, acier, bronze, aluminium, laiton, cuivre. Comment devenir forgeron et devenir maître de l’enclume et du marteau ?

Le forgeron : quelles sont ses missions ?

La première idée qui vient de parler du forgeron est cet artisan médiéval qui utilise le marteau et l’enclume pour façonner le métal. Bien que dans certains ateliers la pratique n’ait pas nécessairement changé, dans d’autres centres de forge professionnelle comme l’origine Forge, la profession a bien évolué depuis le temps et les forgerons bénéficient également de l’avancement de la technologie.

Le but principal du forgeron est de concevoir des pièces souvent avec des dimensions précises. Pour certains métaux, il faut une température supérieure à 1000 °C pour les rendre assez malléables. Dès qu’ils sont chauds, le forgeron peut maintenant leur donner la forme qu’il veut à l’aide d’outils spécifiques tels que marteau, marteau pilon, presses et enclume. Ce dernier est un outil essentiel pour le travail du forgeage et des métaux en général. L’enclume existe de différentes sortes, selon la forme que le forgeron souhaite faire.

Cependant, l’embarcation ne s’arrête pas là, car il est souvent nécessaire de fabriquer de nombreuses pièces et de les assembler pour pratiquer le processus de forgeage complet. En effet, un travail complet prendrait en compte le chauffage, le façonnage, l’estampage, l’extrusion ou le soudage des pièces métalliques. Bref, le travail de forgeron est un travail très complexe et il est essentiel de bien s’organiser car chaque pièce doit avoir une forme et des dimensions précises. Aujourd’hui, le commerce de forgeron dépasse son fonctions primaires et couvre les tâches de tondeuse et maréchiste.

Les outils du forgeron

Pour exercer sa profession, le forgeron a besoin des outils suivants :

  • Forgeage : c’est là que les pièces métalliques sont chauffées afin de leur donner une forme ;
  • Enclume : une masse métallique sur laquelle le métal est travaillé ;
  • Le marteau : il sert à battre le métal et lui donner une forme ;
  • Pinces ou pinces : ils permettent de manipuler le métal incandescent en toute sécurité ;
  • Formes et presses : elles servent à déformer et façonner le métal.

Bon à savoir  : selon le façonnage, d’autres outils manuels ou automatiques peuvent être utilisés tels que scalpels, forets, fers à souder, tours et fraiseuses.

Tag : devenir forgeron